Archive | mai, 2013

L’aventure c’est l’aventure !

31 Mai

Départ le mercredi 12 juin, escale de 6h à Hong-Kong, 24 heures de vol au total. Ca fait mal mais c’est le prix à payer pour se rendre à l’autre bout du monde.

J’atterris à Brisbane le 14 juin. Capitale et ville la plus peuplée de l’état du Queensland. Plus de deux millions d’habitants, ville dynamique, beaucoup de jeunes et apparemment the next place to be : (dixit l’abris-bus – merci Raph)

Le relationnel c’est important et ça marche. Grâce à ça j’ai trouvé une solution d’hébergement temporaire à mon arrivée qui me laissera un peu plus d’un mois pour trouver mon propre appart (Merci Sidd !). Que demander de plus ? Je ne serai donc pas complètement perdue une fois le pied posé à terre, quand vient le fameux moment où tu te dis : « bon ben voilà, où je vais maintenant ? ».

Quant à la question : qu’est ce que je compte faire là-bas ? Tout ce qui s’offrira à moi et que j’aurai envie de faire. Aller où bon me semble, partir quand je le veux, plus de contrainte, ni de compte à rendre à personne.

Soigner des animaux, vendeuse dans une boutique de fringues, travailler à la ferme, faire de la cueillette de fruits, emballer des melons, serveuse dans un bar, faire du volontariat, il y a une multitude de petits boulots à expérimenter. Je suis prête à tout essayer, et pourquoi pas des jobs complètement improbables que je n’aurais jamais fait en France ? Je prendrai ce qui s’offrira à moi, au fil des rencontres, des opportunités et du hasard. J’arrive à me dire que tout est possible.

Je ne sais pas ce qui m’attend là-bas, où cela me mènera. Je sais juste que cette aventure est porteuse de beaucoup de choses que je positive, notamment un degré de liberté inégalable qui n’a pas de prix.

Après tout :

Publicités

Direction l’Australie

31 Mai
  • France/Australie : plus de 15 000 kms, 24 heures de vol
  • Superficie : 7,6 millions km2 pour 23 millions d’habitants…et 40 millions de kangourous…
  • Masse continentale qui forme la plus grande partie de l’Océanie
  • James Cook, navigateur anglais du 18è siècle, premier navigateur européen à avoir débarqué sur la côte est de l’Australie.

En gros l’Australie c’est ça :

L’oiseau à droite de l’armoirie, c’est un emeu, une espèce d’autruche qui a une tête marrante :

L’Australie c’est aussi des paysages à couper le souffle :

Des animaux très mignons :

Mais on y trouve aussi du moins mignon :

Sans compter les requins, les méduses (la box jellyfish qui est mortelle), les scorpions, la liste est longue. J’ai choisi la destination où il y a le plus d’espèces de serpents venimeux au monde (le Taipan entre autre, vraiment méchant celui-là).

Il faut se préparer psychologiquement à tomber sur une de ces bestioles, ça peut arriver. Heureusement j’ai regardé beaucoup de « Man vs Wild » (Bear Grylls, ce héros), grâce à lui j’en connais un paquet sur la maîtrise du croco ou comment utiliser la peau d’un serpent pour s’en faire une gourde (au cas où je me perds dans l’outback australien).

Si jamais je disparais vous saurez pourquoi.

Sinon à part ça l’Australie ça a l’air vraiment pas mal.

Partir en Working Holiday Visa

31 Mai

Il y a des choses vraiment géniales qui existent, encore faut-il le savoir. Le WHV en fait partie.

Comme des milliers de jeunes français, je pars en Working Holiday Visa en Australie (ou PVT : programme vacances-travail), véritable sésame qui ouvre les portes de la liberté. Ce visa permet de voyager à travers le pays pendant un an, tout en travaillant pour financer les frais. Aucune obligation de trouver un job/logement avant, tout peut se faire sur place. Seul contrainte : l’âge. Ce visa est réservé pour les 18-30 ans…désolée pour ceux dont je viens de briser le rêve !

Pour les chanceux dans la tranche et qui souhaitent s’exiler un temps, je vous recommande fortement de vous lancer ! Bon à savoir : l’Australie n’est pas le seul pays à pratiquer ce type de visa, Canada (âge limite 35 ans), Argentine, Nouvelle Zélande, Japon, Singapour, Taiwan, Hong-Kong, chacun peut y trouver son paradis.

Pour les intéressés, c’est par ICI.

N’attendez plus et sautez le pas !