Archive | Help Exchange&Woofing RSS feed for this section

Take a Walk on the Wild Side – Part IV

8 Fév

Après avoir quitté Charlie et laissé la plage paradisiaque de Mission Beach derrière nous, nous voilà sur la route en direction de Manoora, petite banlieue à 4 kms de Cairns où un nouveau séjour chez l’habitant nous attend.

11 octobre 2013, 14h, Manoora,

Nous arrivons au 17 Miles street, notre nouveau lieu de vie. C’est toujours un peu le suspens quand on découvre un endroit où l’on va séjourner. On se demande toujours sur qui on va tomber, comment cela va se passer.

Je sors de la voiture et m’avance dans l’allée. Je découvre une maison typiquement australienne, en bois, surélevée, avec un patio et un jardin fleuri parsemé d’arbres fruitiers. Mon pied dérape sur un fruit pourri, je lève la tête, un énorme manguier. J’aime déjà cet endroit.

20131031_092657

De Crazy Charlie nous sommes passés à Peaceful Craig, un homme d’une cinquantaine d’années, barbu, moustachu, grand, élancé et fin. Baba cool posé à l’hygiène de vie irréprochable, à la santé de fer et d’une gentillesse extrême. L’exemple parfait d’un esprit sain dans un corps sain. J’ai tout de suite aimé le personnage dont la force tranquille, l’intelligence et le savoir m’ont séduite.

IMG_3694

Chez Craig, on travaille toute la matinée. Cette fois-ci c’est peinture. Il y a cette vieille maison à retaper et le jardin à réaménager. Peindre les escaliers, les murs, refaire la cuisine, manier rouleaux, pinceaux, sentir les odeurs fraîches de peintures, mélanger les couleurs,  obtenir différentes nuances. Poncer, vernir, nettoyer, petit à petit la maison prend forme et je savoure avec plaisir la satisfaction du travail accompli.

Les joies de la peinture dans le pigeonnier…

1379002_10151731676203651_488065070_n

…dans les placards de la cuisine…

20131017_155524

…dans les airs, avec Aurélien alias il Imperatore & Pepe our Italian mate.

20131025_113802

…sur des échaffaudages artisanaux…

20131025_122539

20131017_164309

Nous partageons la maison avec un couple d’italiens très sympa, Pepe et Manuela et un coréen prénommé Insu. Insu  est ici pour apprendre l’anglais dont le niveau est égal à zéro mais avec qui on rigole beaucoup. Il ponctue ses phrases d’onomatopées et de « Oooooo », « Aaaaaa » et rit pour combler les fois où il ne comprend pas. Donc il rigole tout le temps.

1456874_10151695585821949_670891458_n

Dès le travail terminé, nous partons découvrir les environs en quête  de fraîcheur pour fuir une température avoisinant les 40 degrés à l’ombre. Direction Crystal Cascades et Lake Placid, deux endroits parfaits pour se rafraîchir et piquer une tête.

Lake Placid

DSC_0206

Lost les disparus…

IMG_3647

IMG_6258

 Walking track, climbing into the wildness

IMG_6243

IMG_6247

Barbecue et baignades aux Crystal Cascades

IMG_3532

DSC_0083 2

DSC_0084 2

26 octobre 2013, 8h.

Nous partons avec Pepe et Manuela  s’aventurer dans les contrées luxuriantes du Daintree National Park, à 2 heures de Cairns au nord est du Queensland.

En route pour la chasse aux crocodiles sauvages aux abords de la Daintree river !

IMG_3561

Je découvre un paysage nouveau, une végétation luxuriante, d’un vert éclatant entourée de montagnes et bordée par la mer.

IMG_6019

A l’intérieur de cette forêt tropicale, la faune est dense, la lumière du jour assombrie par les branches d’immenses arbres et plantes. Les lianes magnifiquement tressées forment un arc de cercle d’un bout à l’autre de la route. Quand la nuit tombe, l’atmosphère devient lourde, inquiétante. Le bruit des feuillages laissent deviner la présence d’animaux et d’oiseaux sauvages. J’ai l’impression d’être dans Jurassik Park et qu’un tyranosaure va surgir de nulle part.

Nous trouvons un spot pour camper. Perdu dans la jungle à quelques pas d’une plage désertique. Pas d’électricité pas de réseau, on est loin du monde civilisé.

20131021_133042

DSC_0012

Always rising high…

DSC_0025

…and having fun

DSC_0028

IMG_6046

Criques, rivières, plages sauvages et désertiques, le parc de Daintree offre une jolie diversité de paysages.

Baignade à mes risques et périls dans une rivière refuge de crocodiles…

IMG_6067

IMG_6091

La tombée de la nuit enveloppe la plage d’un voile noir et blanc

IMG_6096

IMG_6098

Welcome to the Jungle!

DSC_0079

Les abords de la Daintree River

IMG_6153

Virée en bateau sur la rivière, l’oeil aux aguets pour apercevoir le crocodile…

IMG_6107

…qui finit par se laisser prendre, tapi au fond d’une masse végétale, véritable camouflage…

DSC_0107

4 novembre 2013.

Le temps passe et notre séjour chez Craig touche à sa fin. Il est temps de plier bagages et de reprendre la route, une longue route. Direction Sydney. Un road trip de 2 700 kms nous attend.

TO BE CONTINUED…

Publicités

Take a Walk on the Wild Side – Part III

30 Déc

Le hasard est fait de belles rencontres. Au cours de mon aventure à la ferme de Cardwell, j’ai fait la connaissance d’Aurélien, un grand gaillard mi-Tom Sawyer mi-Robinson, en qui j’ai trouvé un compagnon de route idéal. Animés par les mêmes envies et motivés par la même soif de voyages et d’aventures, nous avons décidé de faire un bout de chemin ensemble.

IMG_6757

La team Shrek&Pikachu

IMG_3802

1er octobre 2013, Missions Beach, à 3h de Cairns, nord est du Queensland, 5h30.

Un doux rayon de soleil me chatouille le visage, j’ouvre les yeux, bercée par le chant des vagues. Une lumière rosée m’éblouit. Le soleil se réveille et m’offre un de ses moments les plus intimes.

DSC_0892

Je secoue mon duvet couvert de sable, je me suis endormie sur la plage, les braises du feu allumé la veille continuent de crépiter.

DSC_0845

Après avoir passé un mois à la ferme de Cardwell, nous avons décidé de monter plus au nord et de s’arrêter à Mission Beach, petite localité de 5 000 habitants réputée pour sa superbe plage sauvage de 14 kms bordée de cocotiers. Un vrai coup de coeur et coin de paradis.

DSC_0951

20131003_083507

On a trouvé le meilleur endroit pour camper. J’ai l’impression de vivre les aventures de Robinson Crusoé. Je dors, je mange, je cuisine, je vis sur la plage. Bouquiner, se reposer à l’ombre d’un cocotier dont la forme parfaite se reflète sur le sable doré. Des bonheurs simples qui me font tout oublier.

20131001_062242

20131003_091420

My morning coffee…

20131002_082745

Cooking session on the beach:

20131002_140929

Home sweet home:

20131002_083310

Aurélien et ses bons ptits plats. Un régal pour les papilles et plein de bisous dans le ventre !

20131001_124858

20131003_063645

DSC_0816

DSC_0796

4 octobre 2013, Mission Beach, 10h.

Un homme d’une bonne cinquantaine d’années sort de son van jaune surnommé « Buddah Wagon » et vient à notre rencontre. C’est Charlie, le père de famille chez qui nous allons séjourner et qui nous offre hébergement et nourriture en échange de quelques heures de travail dans sa propriété perdue dans la Rainforest.

252204_356671694400600_1061471391_n

Une jolie maison en bois cachée dans une forêt tropicale qui abrite poules, coq, chiens et casoars sauvages. Des statues de Bouddha un peu partout dans la propriété font régner une atmosphere paisible et zen, troublée cependant par les aboiements incessants des chiens et les jurons intempestifs de Charlie…

20131005_091354

IMG_5791

20131005_162512

Charlie est un personnage atypique qui adore raconter des histoires, fausses ou vraies on ne sait pas trop…Une sorte de malfrat reconverti hippie fou, chauve, barbu et moustachu, recouvert de tatouages, qui fume cigarette sur cigarette et passe son temps à hurler sur tout le monde, sauf sur sa femme. J’ai eu peur au début, me demandant où est-ce que que j’avais atterri, prête à plier bagage et fuir au plus vite. Et puis finalement je m’y suis faite, apprenant à le connaître et à l’amadouer, on finit par s’y attacher. Je l’entends encore appeler Aurélien : « Arshooole, where are you??!! ».

1450978_664889226889488_1227087550_n

Jardiner, planter des arbres, désherber, débroussailler, sabler, creuser, nous travaillons 4 heures par jour dans la matinée. C’est moins dur qu’à la ferme de Cardwell mais les piqûres de mouches et la chaleur de la Rainforest sont difficiles à supporter.

image-1381587015989-V

20131010_090838

My vintage&fun ride:

20131005_091955

Une des passions de Charlie et sa femme Kaye sont les reptiles cylindriques recouverts de fines écailles…La maison est un vrai vivarium, refuge de 5 serpents, dont un python de plus d’1m50 avec qui j’ai sympathisé :

image-1381473601786-V

20131006_194514

Mission Beach c’est une route avec d’un côté des kilomètres de plages paradisiaques et de l’autre une Rainforest qui regorge de trésors sauvages : chutes d’eau, cascades, rivières, lacs, au sein d’une végétation luxuriante abritant arbres centenaires, enchevêtrements de lianes, insectes et reptiles hostiles, plantes tropicales et chaleur étouffante. Une véritable jungle.

IMG_5913

IMG_5824

20131005_140714

Tarzan&Jane dans la jungle :

IMG_5882

IMG_5855

Et au milieu coule une rivière…

DSC_0077 2

IMG_5678

IMG_5666

IMG_5766

DSC_1035

Having fun with Charlie’s kids:

DSC_1006

DSC_0005

Bienvenue dans la Comté, Terre du Milieu…

IMG_5816

IMG_5653

IMG_5780

IMG_5656

11 octobre 2013, Mission Beach, 10h.

Je ferme le coffre de la Ford. Il est temps de quitter Charlie et sa famille pour s’aventurer dans de nouvelles contrées. Direction Manoora, une petite banlieue à côté de Cairns pour un nouveau séjour chez l’habitant.

TO BE CONTINUED…

Take a Walk on the Wild Side – Part II

13 Déc

Après avoir quitté mes compagnes de voyage, j’ai continué ma route, seule, avec pour objectif de partir à l’aventure, sans savoir ce qui allait m’arriver, où j’allais poser les pieds, qui je rencontrerai.

Le premier jour de mon arrivée à la ferme de Chris et Wes à Cardwell, j’ai su que des choses incroyables allaient m’attendre, bonnes ou mauvaises mais intenses. Je n’avais aucune idée de la durée de mon séjour, j’y suis restée un mois.

Un jour de septembre, Cardwell, à 2h de Townsville, nord est du Queensland, 7h.

Le bruit assourdissant du générateur me tire de mon sommeil. J’ai mal dormi, les rafales de vent ont fait trembler la vieille caravane toute la nuit. J’ai cru que tout allait s’écrouler.

20130904_101001

Je me lève prendre mon petit déjeuner. Les garçons sont déjà réveillés. Chris et Wes ont l’habitude de prendre plusieurs « helpers » pour les aider dans les tâches quotidiennes de la ferme. Je me retrouve avec deux français, Aurélien et Franck, pour partager mon aventure. Rosie, la vieille jument est déjà attablée…

1238814_10151645565788651_239146114_n

20130904_090217

C’est l’heure d’aller travailler. Je monte à l’arrière du vieux pick up. Jo le chien de la ferme saute à l’avant. Nous partons faire du « fencing », réparer les clôtures pour empêcher les vaches de s’échapper. Il faut enlever les poteaux endommagés, les remplacer par des neufs, tendre les rangées de fils de barbelé, les fixer. Un travail physique dont je porte encore les cicatrices de griffures sur mes bras.

20130904_155317

1238256_10151662721258651_931924796_n

De retour à la ferme, Wes nous emmène dans le bush ramasser et couper du bois, il fait une chaleur à crever et l’endroit est infesté de serpents. Moi qui voulais sentir l’effort d’un dur labeur sous un soleil de plomb, je suis servie. J’y laisse toute la sueur de mon front.

20130917_150629

20130913_125428

1487304_685793078121370_1165802045_n

Nous avons promis à Chris de sabler le sol de la « salle à manger ». Il fait 50 degrés au soleil, la chaleur est insoutenable, mais chose promise chose due. Avec courage et bonne humeur, munis de pioches, de seaux et de rateaux, nous nous mettons au travail.

1476560_685793041454707_1841410438_n

1459260_685793351454676_1600294619_n

Enfin vient le moment de détente et de répit. Se baigner dans la crique à quelques mètres de la ferme. Aurélien a eu la brillante idée de construire un radeau de fortune avec deux palettes en bois et deux vieilles chambres à air de tracteur. C’est le moment de savoir si le système de flottaison est bon…

Jo comme d’habitude nous suit, enjoué à l’idée de piquer une tête dans l’eau fraîche et limpide de la riviere.

Nom de code : Jo alias Crazy Dog, mi-chien mi-dingo:

64445_10152175210823448_1693337217_n

Principales caractéristiques : adore mordre les chevilles et les mollets.

Se baigner dans la piscine…

20130913_124909

Et sauter dans l’eau pour nous croquer :

20130917_165038

La crique et son eau cristalline, le QG :

DSC_0683

Notre magnifique radeau à l’effigie de la France, dont le système de flottaison approximatif nous a menés droit au naufrage…et à d’énormes fous rires :

20130927_164713

DSC_0729

Après un retour en enfance à chahuter, faire un remake du Radeau de la Méduse, s’agripper à une corde suspendue et sauter dans l’eau, il est temps de rentrer nourrir Ducky, le caneton…

20130924_175650

…de remplir le générateur de fuel pour avoir de l’électricité…

DSC_0631

…et de passer à table. Chris a cuisiné ça sent délicieusement bon. Un plat en sauce, des boulettes de viande, des champignons, de l’oignon, de la purée de pommes de terre, du fromage, du pain.

1235925_10151645565978651_910624673_n

S’enchaînent discussions, rigolades, parties de cartes en écoutant le doux chant nocturne de la nature.

21h, extinction des feux. Et du générateur…enfin le silence. Une nuit noire enveloppe la ferme dont la présence se devine sous la lumière du ciel étoilé.

La vie ici est loin d’être évidente, le travail est dur et les conditions de vie parfois difficiles. Pourtant je m’y sens bien, je me surpasse, je (me) découvre, j’apprends. Je ne pensais pas pouvoir accomplir autant.

Réparer des voitures, construire un poulailler, courir après les poules et les canards, conduire un tracteur, une Jaguar, un pick up, réparer et fixer les clôtures, nourrir les animaux, sabler une terrasse, ramasser du bois, le couper, jardiner, creuser, défricher, charger des remorques, les décharger, travailler dans le bush sous un soleil de plomb, cohabiter avec insectes, araignées, serpents, grenouilles, crapauds, tous venimeux bien entendu…

J’ai l’impression de vivre une seconde vie, à des années lumières de ce que j’ai toujours connu, loin de de mes acquis, de la routine, et des turpitudes du monde moderne. Ici j’arrive à ne plus penser à rien, à vivre intensément sans avoir peur du lendemain.

20130910_161618

20130910_141641

Etre au volant de la Jaguar sur la route terreuse bordée d’arbres qui mène à la ferme, un de mes moments de liberté préférés

DSC_0611

Désherber, défricher pour faire un joli potager, done :

DSC_0617

Les compagnons du quotidien, on finit par s’y habituer :

20130927_205008

DSC_0658

20130906_102759

Rosie et Léo, toujours à l’affût de la moindre nourriture qui traîne sur la table…

DSC_0654

La douche extérieure, un grand moment d’intimité…

DSC_0607

…avec les crapauds et les grenouilles à la recherche d’humidité.

TO BE CONTINUED…

Into the Wild

14 Sep

Mardi 3 septembre, Townsville, à plus de 1400 kms de Brisbane, nord est du Queensland,

Fin du road trip.

Je saute du taxi, j’embrasse mes compagnes de route. Mes lunettes cachent les larmes qui s’échappent le long de mes joues. Après 15 jours inoubliables de périple à sillonner la route en van, je pars explorer de nouvelles contrées, seule.

Dans le bus qui part de Townsville, je réalise que ma quête commence maintenant. Le défi, l’aventure, la vraie.

Je descends à l’arrêt de bus de Cardwell, petite bourgade à 2 heures au nord de Townsville qui se résume à une rue, quelques commerces et une station service. Je respire l’Australie profonde.

J’entends une femme qui me hèle, c’est Chris, la mère de famille avec qui j’ai convenu de rester quelques semaines pour l’aider dans les tâches quotidiennes de la ferme qu’elle possède avec son mari, Wes. Elle m’accueille chaleureusement, m’aide à porter mon sac. J’ouvre la portière de son pick up, une vieille Land Rover usée par les années. Deux chiens me sautent dessus et me lèchent le visage. Je me fraye un passage pour m’asseoir au milieu de bidons d’essence, d’objets poussiéreux et d’outils rouillés.

Nous nous enfonçons dans le bush australien. Des routes de terre désertiques, des montagnes, un paysage verdoyant, des prairies à perte de vue. Au bout d’une dizaine de minutes le pick up s’arrête. Je suis arrivée à la ferme.

Une bâtisse en bois recouverte d’une bâche. Pas de mur, tout est ouvert. Une « salle à manger », une « cuisine » sous un toit de tôles. Un peu plus loin, une « douche » et des toilettes faites de bois et de plaques en ferraille. Deux vieilles caravanes branlantes, des trésors laissés à l’abandon : d’anciens modèles de Mercedes, de Jaguar, un van, des carcasses de voitures, de bateaux. Une grange où règne un bazar sans nom. Des années d’accumulation et de stockage d’objets utiles et inutiles. Des chevaux en liberté, des chiens, des vaches, des serpents, des araignées, tout ce que la faune et flore australienne peut offrir de plus hostile.

Pas d’électricité ni d’eau courante, la vie ici repose sur un générateur qu’il faut remplir d’essence, démarrer chaque matin et éteindre chaque nuit. Pour avoir de l’eau chaude, il faut allumer le feu dans le poêle de la cuisine.

Chris m’explique qu’un cyclone a ravagé Cardwell il y a deux ans, toute la ferme a été détruite. Je comprends mieux maintenant.

Tout ça aurait pu me faire fuir, mais non. Le changement est radical et sans transition mais il est voulu. Je sens que je vais vivre ici les choses les plus incroyables et enrichissantes de ma vie.

DSC_0608

DSC_0619

DSC_0586

DSC_0588

20130911_180117

DSC_0621

DSC_0615

DSC_0598

DSC_0607

DSC_0628

DSC_0626